Kidssou.fr » Questions réponses » SASU : quels sont les principaux inconvénients d’une SASU ?

SASU : quels sont les principaux inconvénients d’une SASU ?

La SASU est la forme juridique la plus sollicitée, grâce aux nombreux avantages qu’elle présente dont la souplesse et la flexibilité ainsi que la limitation des actionnaires sur leurs apports personnels… Cela dit, elle présente aussi certaines contraintes comme vous pouvez le voir dans le texte suivant.

Les formalités et les frais de création de la SASU

En comparant le statut de la SASU à d’autres formes juridiques comme l’EURL, l’EIRL… force est de constater que le coût de la création de la SASU est plus élevé que les autres statuts. En effet, lors de la création d’une SASU, la première étape étant de rédiger les statuts, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour leurs rédaction et cela s’avère être des coûts additionnels. En plus des autres formalités qui engendrent aussi des coûts supplémentaires comme l’immatriculation de la SASU.

Le coût de la gestion de la SASU

Dans une SASU, l’associé unique doit obligatoirement tenir un registre de décisions et déposer les procès verbal au centre des formalités des entreprises CFE. C’est pour cela que le statut de SASU convient plus aux projets qui possèdent un potentiel assez élevé pour le développement, avec valeur ajoutée considérable, ce qui permet en outre de mieux absorber les coûts dus aux formalités et à la gestion de la SASU.

Les charges sociales de la SASU

Les charges sociales de la SASU

Le président de la SASU étant affilié au régime d’assimilé salarié présente des atouts, mais il faut aussi savoir que les cotisations sociales de ce dernier sont comptés à 82 % du salaire net du président. Ce qui est plutôt élevé. En effet, sous ce régime, l’associé unique de la SASU doit se contraindre à payer des charges patronales mais également des charges salariales. Cela dit, il peut toujours choisir le statut de dirigeant mais qui ne sera pas rémunéré et ainsi bénéficier seulement des dividendes qui ne sont pas soumis aux cotisations.

Interdiction d’émettre les actions de la SASU sur les marchés financiers.

Le code monétaire et financier exclut la SASU de l’émission de ses actions sur les marchés financiers. Ce qui représente l’un des inconvénients majeur de la SASU.

La nomination d’un commissaire aux comptes

Dans le cadre d’une SASU, l’associé unique a pour obligation de nommer un commissaire aux comptes sous certaines conditions qui sont :

  • Le bilan de la société qui est supérieur à 1 million d’euro.
  • Un chiffre d’affaire qui dépasse les 2 millions d’euro.
  • Si la société possède moins de 20 salariés.

La constitution de la SASU : une élaboration rigoureuse

Comme nous l’avons souligné au préalable, la SASU présente une certaine complexité juridique lors de sa constitution, ce qui demande l’obligation de faire appel à un professionnel notamment pour la rédactions des statuts.

Attention a votre siege social

Attention à votre siège social

Si vous avez l’intention de concrétiser votre projet par rapport à cette SASU, vous devez forcément vous attarder sur cette solution, vous profitez des avantages de la domiciliation d’entreprise avec une société telle que Digidom et vous ne serez pas déçu des conséquences sur votre business. En effet, vous améliorez réellement votre image de marque puisque votre siège social se trouve dans des locaux prestigieux.

  • Cela vous évite de renseigner votre adresse privée, il est fortement déconseillé d’agir de la sorte puisque les conséquences sont importantes.
  • Vous pourrez en fonction de l’offre avoir un accompagnement notamment pour choisir la formule la plus adaptée à votre quotidien.
  • Les conseillers seront en mesure de vous mettre en relation avec des juristes et des experts comptables afin de rendre les démarches moins laborieuses.

La domiciliation d’entreprise dans une grande ville est donc idéale puisque votre siège social sera beaucoup plus prestigieux. Vous pourrez ainsi communiquer sur vos documents officiels cette fameuse adresse et cela devrait rassurer tous les clients, les partenaires, les collaborateurs, les prospects… Pour nouer de nouvelles relations professionnelles, il est toujours intéressant de proposer un tel cadre propice à la rentabilité.

Quelques avantages à ne pas mettre de côté

Avec cette domiciliation d’entreprise, vous pouvez réellement profiter d’une image de marque de qualité et surtout vous aurez une réception pointilleuse de votre courrier qui sera forcément trié dans les règles de l’art. D’autres services sont possibles à savoir des formalités juridiques, une permanence téléphonique ainsi que la location des bureaux. L’entreprise pourra alors être accompagnée au cours de toutes les démarches pour que vous puissiez garder une véritable rentabilité sur le long terme. Avec la domiciliation d’entreprise, vous économisez près de trois heures par jour par rapport aux tâches laborieuses qui seront ainsi déléguées à des personnes compétentes et formées pour les réaliser.

De plus, la domiciliation possède un syndicat spécial, c’est aussi un gage de qualité pour tous les entrepreneurs. Vous évitez enfin le bail commercial qui est souvent onéreux et problématique puisque vous êtes contraint de vous engager pour 3, 6 ou 9 ans dans certains contextes. Difficile d’envisager une dépense très élevée pour le loyer surtout dans de beaux quartiers. Il est alors préférable de profiter de cette domiciliation commerciale puisqu’elle coûte moins de 20 euros par mois pour les fonctions classiques et jusqu’à 65 euros par mois avec les caractéristiques complètes notamment la mise à disposition des locaux.

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *